LES PRINCIPES DE LA PREVENTION SPECIALISEE

 

La Prévention Spécialisée prend sens dans le cadre de la Protection de l'Enfance.
Ses principes et ses méthodes ont été fixés juridiquement par un arrêté interministériel du 4 Juillet 1972.
Cet arrêté précise les principes de base qui sont :

 

Considérant la démarche de l'éducateur sur un territoire urbain, il est nécessaire pour lui « d'habiter professionnellement » le quartier pour favoriser des rencontres avec les jeunes et les adultes.
La relation entre l'éducateur et les personnes du quartier s'effectue sur la base d'une Libre Adhésion à la démarche éducative et sociale proposée.

L'instauration d'une relation de confiance amène l'éducateur à connaître les circonstances de la vie des jeunes et de leurs familles.
C'est pourquoi il importe de considérer ces informations dans le respect des personnes avec pour eux la garantie de confidentialité, voire d'Anonymat.
Le travail éducatif s'effectue dans le cadre de la confidentialité et de ses limites, prévu par les textes du code pénal et du code de l'action sociale.

L'éducateur de Prévention rencontre les jeunes et les familles dans leur milieu naturel de vie sans qu'existe un mandat administratif ou judiciaire désignant nommément la personne à prendre en charge.
Cette relation s'instaure dans la durée grâce aux moments partagés sur le quartier.

L'intérêt de la pratique de la Prévention Spécialisée, repose sur la capacité de s'adapter constamment afin de proposer des réponses là où elles n'existent pas.
Elle n'a pas vocation à gérer de façon pérenne une activité.
Dans ce cas, sa mission se termine en transmettant la prise en charge de l'activité à pérenniser